Le Club

Le DOJO OLYMPIC, association loi 1901, est né en 1975 à Montchat, quartier du 3ème arrondissement de Lyon. Tout d’abord situé rue Jeanne d’Arc, ce local étant devenu trop petit pour recevoir tous les adhérents. Geff VALENTE et son équipe déménagent rue Constant.

Après 19 merveilleuses années passées au sein du dojo de la rue Constant entièrement rénové mais qui ne correspondait plus aux demandes de ses nombreux judokas, le club intègre en 1996 un équipement municipal de qualité, la Maison du Judo.

L’extérieur du club

Geff aidé de sa femme France donnent une âme à cette salle peu utilisée auparavant afin qu’elle devienne un dojo à part entière où vont se raccrocher de nombreux judokas.

C’est en septembre 2001 que leur fille Laure-Cathy, Brevet d’Etat en poche, revient d’Orléans pour enseigner au côté de son père.

Depuis l’équipe a été renforcée : Une Directrice Technique, 3 enseignants, une secrétaire de direction.

Une antenne créée dans le 2ème arrondissement de Lyon.

Grand Dojo

Le club compte désormais plus de 500 adhérents, judo, jujitsu et Taïso.

Le Dojo Olympic véhicule les valeurs de son sport et de sa fédération (Respect, Honneur, Sincérité,…).

Tout d’abord :

- Par l’enseignement de ses professeurs pour les enfants « Le judo, école de la vie », ainsi que pour l’accès des adultes au judo loisir.

- Par son action sociale puisque le club est en partenariat avec l’institut médico-éducatif de Fourvière ainsi, qu’avec Forum réfugié et a ses propres actions afin que tous puissent accéder à la pratique du judo.

- Par la formation des ceintures noires, professeurs diplômés d’état et sportifs de haut niveau.

Le club a gagné sa notoriété par son ambiance familiale, ses résultats, la disponibilité de son bureau et la qualité de ses enseignants. Il rayonne désormais sur la région Lyonnaise.

Une famille de judokas

Vincent Valente fonde en 1949 le Judo Club de Gerland. De son union avec Hélène, naissent trois enfants : Geff, Rose-Marie et Vincent-Jean.

De son côté en 1975 Geff fonde le Dojo Olympic avec France, ils ont deux filles Séverine ceinture noire et Laure-Cathy ceinture noire 2ème dan.

Laure-Cathy, dite Lolo, qui après des années de compétition haut-niveau, se consacre désormais à l’enseignement et a pris la Direction technique du club consécutivement à son père actuellement retraité.

Trois générations d’enseignants et de judokas ceinture noire.

Une grande famille qui œuvre pour un sport noble : le JUDO.

Club by Night